L'Unité Pastorale Le Paysan
SPIRITUALITÉ
  • Prière Seigneur notre père
  • Credo
  • Croyant
  • Réflexion Une histoire de pêche !
  • Pensée du jour
  • Ledimanche des Ramaux

  • Bienvenue à tous !                     Dernière mise à jour : le


    PENSÉE DU JOUR



    Il daut d'abord savoir ce que l'on veut
    il faut ensuite avoir le courage de le dire,
    il faut enfin l'énergie de le faire .


    citation de Georges Clemenceau

     

    Prière

    PRIÈRE



     

    Credo de Nicée-Constantinople

    Je crois en un seul Dieu, le Père tout-puissant,
    Créateur du ciel et de la terre,
    de l’univers visible et invisible.

    Je crois en un seul Seigneur, Jésus Christ,
    le Fils unique de Dieu, né du Père avant tous les siècles :
    Il est Dieu, né de Dieu, lumière, née de la lumière, vrai Dieu, né du vrai Dieu,
    engendré, non pas créé, de même nature que le Père, et par lui tout a été fait.

    Pour nous les hommes, et pour notre salut,il descendit du ciel;
    par l’Esprit Saint, il a pris chair de la Vierge Marie, et s’est fait homme.
    Crucifié pour nous sous Ponce Pilate, il souffrit sa passion et fut mis au tombeau.
    Il ressuscita le troisème jour, conformément aux Écritures, et il monta au ciel;
    il est assis à la droite du Père.
    Il reviendra dans la gloire, pour juger les vivants et les morts;
    et son règne n’aura pas de fin.

    Je crois en l’Esprit Saint, qui est Seigneur et qui donne la vie;
    il procède du Père et du Fils;
    avec le Père et le Fils, il reçoit même adoration et même gloire;
    il a parlé par les prophètes.

    Je crois en l’Eglise, une, sainte, catholique et apostolique.
    Je reconnais un seul baptême pour le pardon des péchés.
    J’attends la résurrection des morts et la vie du monde à venir.

    Amen.

     

     

     

     

     

     

    Croyant

    C'est CROYANT
    Celui qui, même s'il trébuche souvent, se relève à chaque fois pour poursuivre sa marche en avant!

    C'est CROYANT
    Celui qui, même s'il est bousculé par la vie , trouve le temps de tendre une main fraternelle à l'autre qui en a besoin :

    C'est CROYANT
    Celui qui même au milieu d'une grande détresse, regarde l'avenir avec confiance.

    C'est CROYANT
    Celui qui,lorsqu'il possède la connaissance, sait la partager avex l'autre moins instruit que lui:

    C'est CROYANT
    Celui qui, même s'il est grand, demeure conscient qu'il a beaucoup èa apprendre de plus petit de lui:

    ., bt C'est CROYANT
    Celui qui arrivé à l'automne de sa vie, conserve cette capacité d'émerveillement que nous vions à l'enfant:

    C'est CROYANT
    Celui qui, tout en reconnaissant la valeur de ses effort, admet que sans la main de Dieu tous ses essais sont illusoires:

    C'est CROYANT
    Celui qui accepte de mettre ses charismes et ses énergies au service de l'autre, pour bâtir un monde meilleur: C'est CROYANT


    Bernard St-Onge

    Le temps de vivre

    Prendre le temps de vivre,
    c'est prendre le temps de regarder,
    de faire attention à l'enfant,
    à celui qui rend service,
    la fleur qui nous sourit.

    C'est aussi saisir l'occasion
    pour admirer,remercier et partager.

    Prendre le temps de vivre,
    c'est prendre le temps d'aimer.

    Il n'y a pas de vrais joies
    que celles qui débouchent
    sur une rencontre plus neuf,
    à un coeur plus accueillant et compréhensif.

    Prendre le temps de vivre,
    c'est prendre le temps de prier
    d'apprécier la joie de vivre
    de mordre à la vie.
    dans la paix et la sérénité.

    Prendre le temps de vivre,
    Voilà le sens des bonheurs vrais!

    L'Esprit dans nos vies

    Au moment ou nous recommençons le temps liturgique ordinaire, donc les textes proclamés de façon presque continue. la Parole de Dieu nous plonge au coeur de notre foi .

    Le miracle de l'eau transformée en vin, à Cana , est bien connu. Il ouvre une nouvelle page de l'action du Seigneur.

    Déjà nous voiyons la compassion de Jésus pour les jeunes époux qui riesqueraient une humiliation à leur mariage mais aussi une invitation, pour nous, à l'attention aux autres.

    L'intervention de Marie est toute discrète mais propose à Jésus de se questionner sur sa mission. Loresqu'il répond que son heure n'est pas venue le Seigneur se situe selon son propre échéancier alors que l'Esprit , par Marie l'invite à une démarche différentes.

    Cela pose la question pesonnelle de savoir si notre engagement correspond à ce que Dieu attend de nous.

    L'Esprit l'a transformé sur le chemin de Damas. Nous soulignerons d'ailleurs liturgiquement, le 25 janvier, cette conversion . C'est alors un homme nouveau, humainement et spirituellement, qui accompagnera l'Église naissante.

    En nous rappelant des façons différentes d'agir il propose, dans le texte d'aujourd'hui, une démarche de regard sur nous-même, nos talents, ce à quoi nous sommes appelés et notre désir de servir.

    C'est alors l'Esprit qui agit en nous. Tous notre démarche devient spitituelle et la prière est alors plus incarnée.

    Durant l'année liturgique C, Saint Luc nous aidera ainsi à cheminer avec un Seigneur très proche de nous et de nos préoccupations.

    Daniel Gauvreau, prêtre

    MINUTE de la semaine

    RÉFLEXION

    La mesure de l'Amour

    "Aimez-vous les uns et les autres ". Voilà de façon spontanée de ce qu'on peut retenir du message de Jésus. Et de puis ce jour, il s'est écrit un nombre incalculable de livres, de chansons de poèmes pour proclamer l'Amour sur tout les tons. On pourrait croire que tout a été dit. Par contre l'essentiel quand on regarde Jésus de plus près consiste à noter qu'il n'y a pas que parler de l'Amour, mais qu'il y a aimé. Malgré les foules qui l'entouraient, il a su nourrir des amitiés nourrissantes pour son coeur. Ses amitiés lui donnaient de la passion. Oui Jésus est un passionné: il est passionné du genre humain. Il sait s'arrêter à chaque personne qui se trouve devant lui. Être passionné du genre humain, n'est-ce pas là la seule vocation chrétienne. Nous ne possédons qu'un seul pouvoir sur les autres: les aimer sans condition. Aimer quelqu'un c'est lui révéler qu'il est unique au monde. C'est lui aider à jaillir toutes les sources dépossées dans son coeur. C'est lui enseigner l'audace des dépassements et la force des dépassements et la force des recommencements.

    Pour aimer à la manière de Jésus, il faut libérer de nos désirs égoïste, nous donner des idéaux élevés et ne jamais se réduire à du conventionnel. C'est notre joie de vivre qui donne le goût è ceux et celles qui nous entourent de venir puiser à la source qui nous alimente.

    Permettez-moi d'illustrer ce que je vous écris :

    Un moine avait, au cours d'un voyage, trouvé une pierre précieuse et l'avait gardé dans son sac. Un jour il rencontra un voyageur avec qui il avait partager son maigre repas. Quand le moine ouvrit son sac, le voyageur aperçut la pierre précieuse et demamda au moine de la lui donner, ce qu'il fit avec empressement.

    Le voyageur partit ragaillardi et tout heureux de ce cadeau inespéré. Cette pierre lui apporterait la richesse et la sécurité pour le reste de ses jours. Cependant, quelques jours plus tard, il revint à la recherche du moine pour lui remettre la pierre précieuse et lui demande: " Mainteant, s'il vous plaît, donnez-moi ce qui est plus précieux encore que cette pierre, donnez-moi ce qui vous a rendu capable de me la donner quand je vous l'ai demanmdé. "

    Voilà ce que de vivre en ressuscité: comme ce moine, apprendre de la vie à se donner pour rendre les autres heureux, car la vraie richesse n'est pas dans le matériel, mais dans la générosité spontanée de notre coeur.

    Gilles Baril , prêtre.




    Encore des réflexions

      

     

     

     

     

     

     

    L'unité pastorale Le Paysan

     St-Cyprien de Napierville
     St-Patrice de Sherrington
     St-Édouard